Une nuit sur la colline

Celles et ceux qui me suivent commencent à nous connaitre, nous sommes de fervents adeptes du “staycation”, d’un petit moment hors du temps dans un bel endroit de notre ville, de préférence dans un lieu calme et offrant les services d’un bain bouillonnant ou tout autre spa…

À l’occasion de nos 3 ans d’amour, chabada bada, love etc. j’ai réservé une nuit au Fourvière Hôtel, un établissement dans lequel nous avions déjà passé une nuit il y a deux ans et dont nous étions tombés sous le charme.

Pour la petite histoire, cet hôtel se situe dans l’ancien couvent de la Visitation Sainte-Marie de Fourvière datant de 1854 créé par l’architecte lyonnais Pierre Bossan à qui l’on doit également le Basilique Notre Dame de Fourvière. Après la guerre les soeurs qui occupaient le couvent le cèdent à la ville de Lyon, il abrite alors le centre des archives des Hospices civils de Lyon ainsi que le service des espaces verts de la ville… Quelle triste destinée pour un tel lieu!

En 2011 le couvent est vendu à des promoteurs immobiliers qui en firent le lieu d’exception que nous connaissons aujourd’hui. Certes d’aucuns déploreront une telle destination pour un édifice religieux, mais comme bien souvent ces nouvelles vies permettent de sauver des merveilles architecturales de notre patrimoine (cf polémique Grand Hotel Dieu). Le parc de la visitation dans lequel se trouve l’hôtel est désormais ouvert à tous et même si vous ne prenez pas de chambre, rien ne vous empêche d’aller boire un café ou même diner au restaurant bar de l’établissement, “Les téléphones” afin d’admirer l’architecture remarquable du lieu et la beauté du cloitre!

L’expérience d’un lieu atypique et magique, voilà ce qui nous plait! Dès l’entrée nous avons le souffle coupé par la beauté de cette chapelle abritant la réception de l’hôtel sous son plafond bleu étoilé d’or. L’établissement compte aujourd’hui 75 chambres et suites, un restaurant gastronomique dans les couloirs en péristyle de l’ancien cloître rénové, un espace bar, un centre de soin et espace bien-être « Fourvière Les Bains » (en partie aménagés dans d’anciennes cellules monastiques), un couloir de nage extérieur chauffé toute l’année, un terrain de jeu traditionnel de boules lyonnaises et des espaces privatisables à l’occasion de séminaire d’entreprise ou autre…

Notre “cellule” douillette et notre petit livre rouge de chevet, la poésie coquine et les dessins délicats de Petites Luxures

Le kiff ultime de cet hôtel c’est l’accès libre au spa! Nous notre stratégie c’est de prendre possession de notre chambre à 15h, de sauter dans notre maillot, peignoir, claquettes mis à notre disposition et de traverser tout le cloitre en mode touriste pour aller faire trempette :-)

“Fouvière les bains” c’est donc un jacuzzi, une douche à expériences sensorielles, un hammam et un couloir de nage extérieur, très très agréable même en novembre. Et le petit plus si vous en avez le moyens ou l’envie, le service de massage solo ou en duo.

Nous nous sommes contentés de la piscine à bulles et le truc super cool c’est que nous avions le spa pour nous tout seul et ça c’est drôlement chouette! J’ai même vaincu et apprécié la chaleur du hammam et la sensation de la glace sur la peau en sortant de ce dernier…

Une nuit sur la colline 3 & 4 novembre 2019 – Lyon

Bref vous l’aurez compris, nous aimons beaucoup cet endroit, tant pour la beauté du lieu que pour le calme, la quiétude et la sérénité, propres aux édifices religieux, qui s’en dégagent. Si vous aussi vous avez envie de vivre pareil expérience, je vous conseille de réserver la nuit du dimanche au lundi car on trouve des prix carrément abordables à ces moments là dans ce type d’établissement et de booker quand même assez tôt, ça réserve parfois de belles surprises…

Cette fois ci nous n’avons pas mangé sur place, je ne peux donc pas vous vanter les mérites du petit déjeuner mais la dernière fois nous avions dîné au restaurant. Il ne m’en a pas laissé un souvenir impérissable… Le rapport qualité/prix n’était à mon avis pas au rendez-vous… En revanche concernant la chambre et les infrastructures vous pouvez y aller les yeux fermés! C’est propre, les produits de toilettes sont délicatement parfumés, la literie moelleuse et confortable et le personnel très sympathique et pas guindé du tout! On aime!

Fourvière Hôtel
23, rue Roger Radisson
69005 LYON

Accessible en transports en communs:

En Métro – Funiculaire
A la station Vieux Lyon – Cathédrale St Jean, prendre soit le Funiculaire F1 arrêt Saint-Just ou F2 arrêt Fourvière

En Bus
Ligne C20 ou C21, arrêt Trion (direct depuis la Place Bellecour)



2 thoughts on “Une nuit sur la colline”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *