Pas du lourd, “lourd” mais plutôt un truc vachement compliqué à réaliser. Avec plein de pièces, des plis, des pattes, des boutonnières, des parties entoilées… Enfin que des ptites choses qui prennent du temps dans la confection, mais qui vallent le coup.

Pour une première, je ne suis pas peu fière, le rendu me plaît, la taille est impec’ et le tissu agréable à porter…

Chemisier à plastron Burda (Jan 2010) by Lulu La Lucette!

Et porté? Spéciale dédicace à Lélie (la ptite coquine m’embête tout le temps avec ça…). Voilà! Mais toujours inconito comme diraient Dupont et Dupond.

Pour les tissus, comme d’hab’ le Liberty s’imposait de lui même! Du “Mauverina” violet et de la popeline fleur séchée, le tout chez Entrée des Fournisseurs! Les boutons en nacre gris ont été chinés sur une brocante et le passepoil gris plomb vient de chez Mondial Tissu.

Ce ptit coquin m’a d’ailleur donné pas mal de fil à retordre… C’est pas fastoch de le coudre bien comme il faut sur le bord du plastron; j’aime mieux vous dire qu’il ne faut pas avoir peur de bâtir (hein Lucette, la fainéante???). Sur le col officier, c’est encore autre chose; après un grand moment de sollitude face à la machine, Mamoun me dégote le truc trop bien: Le pied spécial fermeture! avec celui-là on peut coudre tout près du bord! Oh merveille, ça marche!!! Et voilà le travail…

Le seul hic? Le repassage ……………………………………………………………………………………….(c’est chi*%@ à repasser un chemisier!)

***