Mon petit meuble bleu

Hello tout le monde! Si un jour j’avais pensé écrire un billet en de telles circonstances… Les sentiments sont un peu mêlés, mais une chose est sûre, quand on aime bricoler, que l’on est créatif et manuel c’est une chance! Tout un champ des possibles s’ouvre à nous, même confinés dans un tout petit appartement. La semaine dernière, bien avant tout ça, quand on avait encore le droit de sortir (ça me parait si loin!) j’ai entrepris la restauration d’une petite armoire à pharmacie dénichée dans un des box débarras de la cave de mon immeuble…

Sur Insta j’ai plaisir à suivre le compte de Carine fondatrice de Maison Boom Boom; quelques jours avant moi elle a repeint sa cuisine en utilisant ce très beau bleu, une de mes couleurs favorites, le Bleu Klein! Oh joie! Quand j’ai découvert que la maison de peinture Ressource avait acquis les droits pour reproduire et diffuser cette merveilleuse teinte :-)

En quoi le Bleu d’Yves Klein est-il si particulier ?

En 1956, à l’âge de 28 ans, Yves Klein sélectionne le pigment bleu outremer, extrêmement saturé, qui est selon lui « la plus parfaite expression du bleu ».
Yves Klein est fasciné par le pigment pur, mat et lumineux, d’une intensité incomparable. Essence même de la peinture, poudre volatile, insaisissable et fragile, le pigment exprime selon l’artiste « la sensibilité picturale à l’état pur »
Les liants traditionnels qui permettaient de fixer les pigments sur le support altéraient toujours leur éclat. Avec l’aide d’un chimiste, Yves Klein parvient à mettre au point un médium qui se rétracte en séchant, laissant ainsi apparaître le pigment pur. Le bleu outremer est ainsi perçu dans toute son identité originelle. C’est ce fameux liant qui confère à la peinture toute sa luminosité.
Cette invention est nommée IKB « International Klein Blue » et a été déposée à l’INPI en 1960.
De « ce bleu, plus que bleu », irradie une vibration colorée. Hors du commun, il n’engage pas seulement le regard du spectateur, c’est l’esprit qui voit avec les yeux.
Alors que les artistes utilisent la couleur comme un phénomène purement optique, Yves Klein lui donne une dimension spirituelle et métaphysique.

Source: Ressource peintures

Pas à pas

Ce petit meuble, je le voulais d’une couleur gaie, lumineuse et vibrante, ce bleu s’est imposé de lui même! Côté pratique, malgré ma réticence pour la peinture acrylique (oui je sais la glycéro c’est mal, ça pollue, tout ça tout ça, mais c’est d’la bombe niveau finitions!) eh bien là quelle surprise j’ai eue! Riche en pigments, facile à travailler au pinceau, elle tire bien etc. Bref que du bonheur! Je ne regrette vraiment pas d’avoir succombé à cette belle marque de peinture, certes quelque peu onéreuse mais quand on ne repeint pas une pièce entière c’est tout à fait abordable! 20€ le petit pot de sous-couche spéciale + le petit pot de bleu avec lequel on peut peindre 1m2. Pour ma part, je l’ai un petit peu diluée, après avoir passé 2 couches, il m’en reste encore 1/3 du petit pot je dirais…

Mon petit meuble Klein – peinture Ressource – bibelots adorés de provenances diverses et variées

Voilà c’est tout pour aujourd’hui! J’espère que cette petite pause colorée vous aura permis de vous évader le temps de la lecture et surtout vous donnera envie de vous lancer dans de petits travaux de peinture! Accessibles à tous même en ville dans un petit appartement comme c’est mon cas ;-) Je me souviens encore de la tête de mes voisins à me voir poncer et lessiver sur le rebord de ma fenêtre…

Je vous souhaite une très belle journée, prenez soin de vous et vos proches, même à distance, j’envoie d’ailleurs mille baisers à mes grand-parents qui passent par là… surtout RESTEZ CHEZ VOUS & lisez des blogs!

le BISOU



2 commentaires sur “Mon petit meuble bleu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *