mon herbier photographique #mai

Le weekend dernier, celui du 8 mai, qu’est-ce qu’on fait quand il pleut et que tout est fermé même les musées? Eh bien on trouve refuge sous les tropiques, sous la chaleur et la moiteur des serres du Parc de la Tête d’Or. L’occasion pour moi de commencer une sorte d’herbier photographique, comme un carnet de couleurs végétales que j’égrènerai ici au fil des saisons…

Serres du Parc de la Tête d’Or – 8 mai 2017 – Mathilde Dubois

Bonne soirée



3 p'tits mots sur “mon herbier photographique #mai”

Répondre à Marinbreton Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *